Le discours des vœux du Président

L'intégralité du discours du Président, André Salomé, du 15 janvier 2016

 
Madame la préfète Madame la Sous-préfète,

Monsieur le Député,

Mesdames et Messieurs les Conseillers Régionaux Messieurs les Conseillers Départementaux,

Monsieur le Président du Pays Santerre Haute Somme, Messieurs les Présidents de Communauté de Communes,

Messieurs les officiers de gendarmeries et de centre de secours Messieurs les Maires,
Chers collègues,
 Mesdames et Messieurs les Elus,

Mesdames et Messieurs les Représentants des administrations,
Mesdames et Messieurs les Dirigeants d’entreprises, Mesdames et Messieurs les Présidents d’Associations
,
Mesdames et Messieurs en vos grades et distinctions,
 Chers Amis,
 
 
J’ai à vous présenter les excuses de :
Monsieur Laurent SOMON, Président du Conseil départemental de la Somme,
Monsieur Jérôme BIGNON, Sénateur de la Somme, 

Monsieur Christian MANABLE, Sénateur de la Somme
,
Monsieur Alain GEST, Député de la Somme,
Monsieur VARLET Philippe, Président de Somme Numérique,
Monsieur Arnaud CARABOEUF, Directeur Général de la CCI Amiens-Picardie,
Monsieur François PREDINAS, Inspecteur de la circonscription de Péronne,
Monsieur Eric FRANCOIS, Président de la Communauté de Communes de Haute Somme,
Monsieur Emile FOIREST, Président de la Communauté de Communes du Canton de Montdidier,
Monsieur Stéphane MATHIEU, Receveur 
 

Merci d’avoir répondu nombreux à notre invitation. 
 
La cérémonie de vœux, c’est toujours le plaisir de commencer une nouvelle année ensemble. C’est un moment privilégié d’échange et de convivialité, avec les élus, les représentants de l’état, la société civile, le monde de l’entreprise et le monde associatif.
Je vous adresse au nom de la Communauté de Communes les vœux de prospérité, réussite, bonheur, santé. 
 
La rencontre de ce soir, qui a un caractère solennel, va nous permettre de faire le bilan de l’année écoulée, de présenter les projets en cours, de parler entreprise, d’attractivité de notre territoire qui va devoir s’organiser différemment dès 2017.
En bref, nous rendons compte à nos concitoyens, contribuables, comment nous avons valorisé les impôts perçus. 
 
Il y a un an, je plaçais cette cérémonie sous le signe de l’espoir de voir se concrétiser le Projet du siècle c'est-à-dire le projet Canal Seine Nord Europe.
Les événements récents nous confortent et nous autorisent à dire que le point de non retour du projet a été franchi. Nous ne parlons plus projet, mais de réalisation.
  • La commission européenne a signé sa participation pour 2015-2020 de 980 millions le 2 décembre.
  • Le cabinet d’assistance à maitrise d’ouvrage SETEC est à l’œuvre pour 12 années.
  • Le marché de maitrise d’œuvre pour la construction du canal lot 1 secteur Passel / Compiègne, vient d’être lancé : 350 millions de travaux et 20 millions de maitrise d’œuvre, 11 ans.
  • Pour le 1er semestre, la société de projet, qui porte le financement, sera opérationnelle.
Tous ces éléments confortent la réalisation du projet et nous permettent d’être confiants et optimistes.
La Communauté de Communes c’est par excellence un ensemble de services de proximité pour nos concitoyens mais d’abord et avant tout, un organisme qui a en charge l’aménagement des territoires et de développement économique. Si ces deux compétences sont bien exercées, elles font et façonnent un territoire attractif et accueillant pour les entreprises et les habitants. C’est toujours notre objectif qui se réalise au fils des années.  

La Communauté de Communes c’est d’abord une équipe d’hommes et de femmes qui se doivent d’être motivés et passionnés, par ce qu’ils entreprennent. Etre élu est un choix, choix qui doit être assuré pendant la durée du mandat.
Au Pays Neslois les élus travaillent avec plaisir. 
 
L’ambiance des réunions de bureau ou des réunions de commission est excellente, elle permet un travail efficace en parfaite harmonie avec le staff administratif. Je rappelle que les élus définissent la politique de la Communauté de Communes qui est appliquée par l’équipe administrative. Notre Communauté de Communes est d’abord une collectivité de proximité :
  • d’une part pour les services assumés au quotidien
  • et qui d’autre part met en œuvre toutes les opérations de développement qui permettront au territoire d’être attractif envers les entreprises et les personnes.
Je tiens à remercier l’équipe des élus et l’équipe administrative pour leur implication et leur travail. 

Depuis la création de la Communauté de Communes, nous avons toujours cherché à préserver un bon équilibre entre le développement du bourg centre et les communes membres. Les communes doivent être fortes, dans une communauté de projets pour maintenir un lien étroit –Maire-Citoyen-Intercommunalité, leur compétence dominante est l’habitat. Le bourg centre sur lequel sont concentrés les zones d’activités et les services doit développer son attractivité et être le moteur du développement local.

Le bilan des activités 2015

L’Etude financière et fiscale des communes du Pays Neslois réalisée par un cabinet spécialisé.
 
Quel était l’objectif ?
 
Fournir aux maires un bilan de leur gestion communale, avec une analyse des budgets 2010-2014 et une prospective 2015-2020 compte tenu de la baisse des dotations et des investissements prévus.
Une synthèse a été présentée à l’ensemble des élus, il en ressort que :
  • Les bases d’imposition sont inférieures à la moyenne nationale pour un ensemble de communes de population similaire.
  • Les taux d’imposition sont relativement faibles
  • La marge de manœuvre est quasi inexistante en matière de recettes fiscales
  • Les dépenses sont faibles.
Les communes étant très économes, au fils du temps, elles ont néanmoins accumulé un fond de roulement supérieur à la moyenne nationale. Au niveau national, le cumul des fonds de roulement des 36000 communes est de l’ordre de 200 milliards.
La baisse programmée des dotations va entrainer une diminution drastique des fonds de roulement.En 2020, 1/3 des communes du Pays Neslois ne dégageront plus de capacité d’autofinancement. 
 
Je rappelle que la Communauté de Communes du Pays Neslois aide les communes par le reversement des recettes éoliennes. A titre d’exemple, une commune qui n’a pas d’éoliennes, perçoit 3 200 €/an. A cela s’ajoute, l’aide à l’entretien paysager des communes, l’enveloppe s’élève à 120000€. Et la mise à disposition de l’équipe ADI 80, chantier de réinsertion du Conseil Départemental, deux semaines par an, qui réalise un travail remarquable. Je remercie l’animateur Monsieur Didier LEPERE et son équipe.
 
Si ces aides venaient à disparaitre, c’est la moitié des communes qui seraient en difficultés.Notre receveur Monsieur MATHIEU qui a participé à cette étude, nous faisait remarquer qu’en matière de dépenses de fonctionnement, il y avait encore des marges de manœuvres. 

Les fonds de concours 
Le principe a été définit en 2014. C’est le moyen d’aider les communes rurales à assurer leur développement, c’est la solidarité appliquée. En 2015, le conseil communautaire a validé les deux tranches de travaux pour un montant de 890 093 € soit une aide de 215 305 €. Le Conseil Départemental pour 2016 apportera une aide de 90 000 € au Pays Neslois. 

L’assistance aux entreprises et aux commerces  
L’enjeu est de pérenniser les 1 200 emplois du Pays Neslois. Cette opération a été conduite en collaboration avec la Chambre de Commerce et d’Industries et de la Chambres des Métiers et de l’Artisanat. Toutes les entreprises ont été contactées, et un entretien a été effectué avec les dirigeants. La synthèse a été présenté en Assemblée Plénière qui fut particulièrement animée, mais constructive et positive.
 
La Communauté de Communes a proposé une aide de 1 000€ / dossier pour travailler sur ceux qui méritent étude. Suite à cet important travail, le Club des entreprises a été créé.  

L’Espace entreprises  
Composé de 11 bureaux, une salle de réunion et un show room, il a été inauguré le 29 octobre 2015. 4 bureaux sont loués.  

Le Haut débit  
Somme Numérique a réalisé la montée en débit des communes de notre territoire.
  • Hombleux et ses hameaux
  • Curchy et ses hameaux
  • Morchain/ Béthencourt sur Somme / Potte
  • Voyennes
  • Rouy le grand et Rouy le Petit
Puis les communes de Pargny et Epénancourt au 2ème Trimestre 2016. Et enfin les communes de Falvy et de Saint Christ Briost au 1er Semestre 2017. Pour 2017 tout le Pays Neslois disposera du Haut débit. C’est en quelque sorte la récompense de notre engagement et de notre anticipation. Merci à Jean-Marc WISSOCQ et Fréderic LECOMTE, qui ont depuis plus de 10 ans suivi ces dossiers dans la cadre de SUSI puis Somme Numérique.  

L’Eolien  
Au 1er janvier 2015, le Pays Neslois comptent 21 éoliennes. Au 31 décembre, nous en comptons 7 de plus. Nous avons un projet de 9 éoliennes qui, après avoir eu gain de cause au Tribunal Administratif est en cours d’appel. D’autres projets sont en cours. Actuellement c’est 256 000 € perçu puis répartis par la Communauté de Communes. Là aussi nous avons fait un choix en 2006, en créant la 1ère zone Eolienne intercommunale, nous en récoltons les fruits aujourd’hui. 

L’aide aux communes pour l’entretien des parcours de pêche sur la rivière Somme  
Avoir le plaisir de disposer de la vallée et de la rivière Somme c’est bien, à condition que cette vallée reste attractive aux touristes et aux pécheurs, et que les communes puissent assurer l’entretien comme elles l’ont fait depuis plus d’un siècle de leurs parcours de pêche. 
 
Aujourd’hui, nous sommes dans l’impasse, les pontons de pêche sont abandonnés les uns après les autres, parce que la Loi sur l‘eau nous interdit de déplacer la vase. Nous avons entrepris avec les acteurs concernés, une opération de curage.
Quand on voit, la disproportion entre l’énergie déployée, le temps passé, l’épaisseur du dossier de déclaration pour arriver au résultat escompté. On se dit que quelque chose ne va plus dans note société. Ou est passé le bon sens ?
Nous sommes engagés sur ce dossier, et nous le conduirons jusqu’à son terme. Merci au SVA qui nous apporte son concours technique. Madame la Sous-préfète, nous comptons sur votre soutien pour que ce dossier aboutisse. 
 
Merci au Vice-président Fréderic LECOMTE, qui est en charge de ce dossier et qu’en qualité de Maire de Falvy est directement concerné par cette problématique. 

L’accueil de l’entreprise Les Rillettes de l’Ermitage  
L’entreprise Nordiste, Les Rillettes de l’Ermitage a choisi NESLE pour implanter son usine, sur l‘ancien site Distrivia. Il s’agit d’une entreprise qui fabrique des rillettes haut de gamme, qu’elle exporte dans 33 Pays. L’entreprise emploi 9 salariés actuellement.
La Communauté de Communes et le Conseil Départemental ont aidé cette entreprise créatrice d’emplois en CDI. Je remercie Agrosphère, pour son dynamisme et son savoir-faire, c’est grâce à cette association, que cette entreprise s’est installée à Nesle.
 
Parmi les bonnes nouvelles ! 
 
Nous aurons, au cours de l’année 2016, la concrétisation de l’arrivée de 4 nouvelles entreprises et une extension d’entreprise et cerise sur le gâteau, le dépôt du permis de construire d’un hôtel de 50 chambres.
Pour répondre aux besoins du Développement Economique, le Pays Neslois dispose en plus des 15 Hectares de Zones d’activités, en cours de remplissage, de 23 Hectares supplémentaires.
Cette politique de maitrise du foncier, nous permet aujourd’hui d’accueillir les entreprises.
Nous avons également la chance d’avoir les unités TEREOS-SYRAL et KOGEBAN, dont les porteurs de capitaux sont Français, voire Picard, quant à AJINOMOTO on connait la perspicacité des dirigeants Japonais qui n’abandonnent jamais.
En plus des emplois directs de ces entreprises, nous bénéficions de l’ensemble des emplois indirects créés. Je remercie le binôme Messieurs Jean-Marc WISSOCQ Vice-président et Philippe LEDENT Membre du bureau, qui sont comme tous les vice-présidents, très engagés dans les actions de public-relations.  

L’Habitat  
Après l’opération programmée d’amélioration de l’habitat qui a permis de réhabilité plus de 100 logements en 5 ans,
En 2015, le SCOT – Schéma de Cohérence Territorial a mobilisé le vice- président Christian AVY et son collègue Fréderic DEMULE, que je remercie pour leur implication dans les dossiers. Si le SCOT doit permettre de rationaliser sur un territoire les opérations d’urbanisme, il ne doit pas être perçu comme une contrainte supplémentaire. Là aussi le bon sens doit être près de chez nous.  

L’aide aux communes qui porte un projet d’urbanisme  
La Communauté de Communes apporte l’ingénierie et porte financièrement les travaux d’aménagement des réseaux, en avance remboursable. Un dossier a été validé en 2015, un second est à l’étude.
Espaces Verts -Déneigement. Au cours de l’année, la réorganisation des chantiers de tonte et d’entretien a été faite afin d’améliorer l’éfficacité et optimiser les coûts. Merci au vice-président Alain SCHIETTECATTE et Jean-Pierre LEMAITRE, Membre du bureau.  

La Culture : Activité Culturelle et associations  
Ces activités contribuent à l’attractivité du territoire dont l’impact est difficilement quantifiable. Ce qui est important c’est d’impulser une dynamique et de donner du sens aux actions entreprises. Merci aux associations pour l’énergie qu’elles dépensent à s’occuper de nos jeunes.
En 2015, c’est plus de 10 manifestations de qualité, aux prestations très variées.
Nous avons la chance de pouvoir bénéficier de programmes musicaux exceptionnels grâce à Dominique LEROY, professeur de musique à NESLE et compositeur. Et qui sait mettre la musique classique à la portée de tous les habitants.
Pour 2016, le programme est très éclectique, il commence :
  • Le 02 avril à Hombleux avec le Spectacle Flamenca Lorca de la compagnie Théâtre en l’air, qui uni théâtre et danse Flamenco.
  • Le 22 avril avec le concert des années 80 avec Chérie FM sous le chapiteau à NESLE.
  • Le 29 et 30 avril l’incontournable Festival des nuits celtiques.
  • Le 27 Mai le concert de SANDRO DEL PALMA, Pianiste Romain qui se tiendra à l’église de MORCHAIN.
Pour fin juin / début juillet, les commémorations de la bataille de la Somme à Belloy en Santerre avec la musique de la Légion Etrangère et l’Orchestre symphonique de Barcelone qui se produira à NESLE le 30 juin.
Voilà un petit aperçu des activités culturelles du 1er semestre 2016.
Néanmoins ayons une pensée pour la « Lune Bleue », Compagnie Théâtrale dirigée par Valérie JALLAIS, qui animait la culture de la Communauté de Communes, et travaillait en partenariat avec le Collège de Nesle. Le désengagement financier de la DRAC en 2014, celui du Conseil Départemental en 2015,ont fait que la Compagnie a du mettre fin à ses activités. Il est toujours triste de voir une activité de qualité s’arrêter. 
 

Les projets engagés 2016

Les vestiaires du stade de football
La Communauté de Communes est propriétaire du stade Aufève. Les anciens vestiaires datent des années 50. Les travaux débuteront fin janvier. Le foot de Nesle, c’est 200 enfants les mercredis et samedis sur le terrain. C’est aussi une équipe en division d’honneur. Merci au Vice-président Christian MERESSE et Bernard MEUNIER, Membre du bureau, qui ont conduit le projet avec calme et patience.

L’extension de la déchetterie

Le service ordures ménagères constitue une charge importantes dans notre budget, c’est un service que nous maitrisons parfaitement dont le coût total par habitant est de 57 €. Depuis 2006, notre déchetterie est opérationnelle. Propriété de la Communauté de Communes, elle fonctionne en régie avec un prestataire de service Veolia, elle enregistre 22 000 visites /an. Elle comprend 9 quais qui réceptionnent tous en même temps. L’agrandissement de 4 quais supplémentaires permettra un tri encore plus sélectif.

L’aire de stockage sera agrandie, ainsi que l’extension du bâtiment de stockage DMS- DEEE et le stockage temporaire pour la recycleriez. Nos travaux d’extension commenceront en mai.

Merci à Dominique PECQUET et Pierre CARPENTIER qui sévissent non seulement au sein de la Communauté de Communes mais aussi au SMITOM du Santerre.

La recyclerie est gérée par Croix Rouge dans un bâtiment mis à disposition par la Communauté de Communes. Le système fonctionne bien et à moindre coût, c’est une coopération gagnant-gagnant avec la Croix rouge.

La réduction des déchets au Pays Neslois passe par un compostage industriel développé, plus de 1 500 composteurs en service, dont un équipement au Collège de Nesle et par l’opération poules pondeuse, opération programmée par le SMITOM (une poule consomme 150 kg de déchets/an).

La véritable réduction des déchets doit passer d’une part, par un recyclage total des produits de consommation et un système de consigne des contenants et d’autre part un compostage systématique de la partie organique. 

Bureaux KOGEBAN

La société KOGEBAN est implantée à NESLE, elle consomme 240 000 tonnes de bois/ an. Elle produit de l’électricité à EDF, de la vapeur et de l’eau chaude pour AJINOMOTO. Elle souhaite implanter ses bureaux en dehors du périmètre de l’usine et a demandé à la Communauté de Communes d’assurer le portage du dossier. Ce projet est éligible à la DETR – Dotation d’équipement. Merci à Madame la sous-préfète pour cette aide exceptionnelle.

35 personnes dont 30 travaillant sur le site et 5 personnes supplémentaires arriveront à NESLE pour la gestion et la conduite des unités de production.  

La Maison de prévention santé

C’est un projet porté en collaboration avec Monsieur BONNIERE, Directeur de la Maison de retraite de NESLE. Des réunions de travail avec les différents services et la Région, nous ont permis d’affiner le projet et de définir les différents ateliers de travail.

Les travaux commenceront en avril. Merci au Vice-président José RIOJA qui pilote ce dossier. 

La création d’un pôle de services

Ce projet a été initié il y a 4 ans, il est le fruit d’une réflexion sur le projet de territoire et l’attractivité du Pays Nesloiçs. L’attractivité d’un territoire est une valeur comparable à la croissance en économie et à la confiance en politique. Cela ne se décrète pas, cela se construit patiemment, c’est le sens de notre démarche. En 2012, nous avons mené les premiers travaux, qui ont permis de définir les besoins. En 2014, ils étaient inscrits au budget.

En 2015, nous avons travaillé avec la Région et un cabinet spécialisé sur la fonctionnalité des équipements. Ce pôle multifonction aura vocation à travailler sur différents domaines :

  • Economique
  • Touristique
  • Culturel 

Des réunions de travail ont été organisées avec les différents représentants de ces secteurs. C’est au cours de ces réunions qu’a été mis en avant le marché du séminaire, et que l’on a découvert que dans un rayon de 50 km, il n’existe aucune capacité d’accueil pour ces manifestations. Merci à Monsieur SANDRAS, Directeur de l’Office de Tourisme, qui a apporté sa contribution. 

Le concours d’architecte est en cours. Ce projet comprend

  • Le complexe multifonction
  • Le pôle petite enfance qui est piloté par la vice-présidente et conseillère départementale Carole DUMONT et Jocelyne FROISSART, que je remercie pour le travail déjà réalisé.
  • Le pôle administratif

L’ensemble de ces investissements se fera en autofinancement, avec l’aide de l’état et de la région.  

La loi Notre et la fusion des Communauté de Communes

La Conseil Communautaire a choisi le rapprochement avec le Pays Hamois. Ensemble, nous allons bâtir une nouvelle Communauté de Communes et partager

Une ambition, une dynamique et une volonté

Cette nouvelle entité devra être au service des habitants et du développement local. Notre objectif sera de construire une nouvelle intercommunalité, forte, qui prend en compte le meilleur de chaque Communautés de Communes, dans l’intérêt des concitoyens et du développement de nos territoires. 

Canal Seine Nord Europe

C’est le grand projet fédérateur de la nouvelle Région Nord Pas de Calais - Picardie. Le nouveau Président de la Région, Monsieur Xavier BERTRAND a durant sa campagne, défendu ardemment ce projet, qui impactera durablement les territoires au cours du siècle.

Cette réalisation dont le planning des travaux a été présenté lors de la réunion du club entreprise du 09 décembre, démarrera en 2017 sur la zone 1 Compiègne/Noyon et en 2018 pour la zone 2 Noyon/Nesle/Moislain 

Je rappelle que deux plates formes seront implantées sur notre territoire.

  • Nesle pour le port agro-industriel et port à conteneur
  • Languevoisin pour le port céréalier 

Le rapport de reconfiguration du projet, du Député Rémy PAUVROS, demande aux Communautés de Communes d’écrire un contrat de territoire de développement dont l’objet prioritaire est de définir la taille des plates-formes à aménager et des longueurs de quai à construire. Et cela en fonction de l’économie Régionale à moyen terme. 

L’étude de fonds est réalisée, nous démarrons la rédaction du contrat de territoire qui s’achévera pour fin Mai. La plate-forme multimodale sera de 40 Hectares et disposera de 400 m de quai pour une activité de 14 000 conteneurs/an. En parallèle, nous réflèchissons à la création d’une SEMOP, pour la gestion de la plate-forme. La société de projet qui aura pour mission de financer et de construire le Canal, elle sera crée au cours du 1er semestre 2016. L’emploi pour la construction de cet ouvrage sera au cœur de nos préoccupations.

La réunion du 4 novembre organisée par Madame la sous-préfète a permis de préciser les objectifs. Les commissions de travail seront à l’œuvre dès 2016. Il s’agira d’adapter l’offre de formation pour l’emploi. La dynamique du monde industriel, de l’entreprises de maintenance et de services, s’organise. Le club des entrepreneurs crée à l’initiative de la Communauté de Communes et de la Chambre de Commerce et d’Industrie et de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, sur une idée développée par Yvan-Marie MEURET et Jacques MERLIER, est très révélateur.

Cette initiative a trouvé le bon écho auprès des entreprises parce qu’elle répond à un besoin du monde de l’entreprise face à un grand projet. Au cours de l’année 2016, et à chaque réunion du club, un point canal sera fait avec les spécialistes. L’objectif est bien de saisir les opportunités qui vont s’offrir. La bonne information doit circuler et nous devons nous positionner sur le projet que beaucoup de région nous envient.

Néanmoins, nous continuons notre lobbying, il ne faut pas baisser la garde. En septembre, nous étions au Ministère des Transport avec les conseillers du ministre, Monsieur VIDALIS. Nous avons proposé et défendu ardemment la nécessité de procéder, dès maintenant, à l’aménagement de la desserte ferroviaire des plates formes de Nesle et Languevoisin, afin de les utiliser pour acheminer les matériaux pendant la construction du Canal.

Une étude de faisabilité technique et financière est en cours. Elle est incontournable pour défendre le dossier auprès de la Région, de l’Europe et des opérateurs privés. Ce sera difficile, mais tous nos interlocuteurs sont d’accord pour dire que ce projet est pertinent et de bon sens.

Qui plus est, j’ajoute que 13 coopératives, avec NORIAP vont, dès 2018, construire un nouveau silo sur le Port de Languevoisin. Je tiens à remercier Stéphane DEMILLY, notre député, pour sa collaboration et son implication dans ce dossier. Je suis convaincu que Gérald DARMANIN, vice-président de la Région, en charge des transports, va nous permettre de réactiver les commissions communales d’aménagement foncier.

Notre plateforme trimodale, est éligible au fonds européen. Peter BALAZS, Coordonnateur Européen pour le corridor « Mer du Nord –Méditerranée », viendra à NESLE étudier ce dossier. Tous les éléments, nous permettent d’aborder 2016 avec beaucoup de sérénité et optimisme. 


Avant de terminer mon propos, je tiens à remercier l’équipe administrative et technique de la Communauté de Communes, ainsi que l’équipe du chantier d’insertion ADI 80 pour leur disponibilité, leur compétence, leur motivation, ainsi que la bonne humeur qui règne dans nos bureaux et le bon travail d’équipe avec les élus. Le travail réalisé atteste de leur efficacité.

Je remercie tout particulièrement les élus, les délégués communautaires, les membres des commissions, les membres du bureau, les vice-présidents, pour le travail de réflexion, le suivi des opérations et pour la bonne ambiance et la convivialité qui règne dans notre grande famille qu’est la Communauté de Communes du Pays Neslois.

Je remercie les services de l’Etat et notre receveur, pour leurs conseils et leurs collaborations.

Au nom de la Communauté de Communes, en mon nom, je vous souhaite une bonne année, santé et prospérité pour vous-mêmes, vos familles et vos entreprises.

Je souhaite ardemment la paix et la serennité pour notre Pays.

Afin que vous ne manquiez pas d’inspiration au cours de l’année, je vous invite à méditer sur cette phrase :

« Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais »

Bonne année 2016